Les bonnes pratiques d’un email de prospection performant

email

On peut dire que le marché du web n’est pas encore saturé. D’ailleurs, il est relativement facile de trouver de nouveaux clients ou de vendre sur internet. Cependant, tout le monde utilise les mêmes outils. D’un autre côté, plus de la moitié des français utilise les e-mails. Alors, il faut employer les grands moyens afin de se démarquer de la concurrence. Pour cela, il est nécessaire d’écrire un e-mail de prospection performant, court et captivant. Le but est de transformer les prospects en de véritables ambassadeurs. Il peut s’agir d’une marque, d’un produit ou d’un concept. En outre, l’objet un e-mail de prospection est comme un iceberg. La partie visible en dit long sur le reste.

Connaitre le cible et l’environnement

Avant de rédiger un mail de prospection, il est judicieux de connaitre le contexte. En effet, la majorité des gens utilisent les messageries électroniques. C’est-à-dire qu’ils reçoivent constamment des annonces. Par conséquent, il faut employer les bonnes stratégies afin d’atteindre les objectifs. On peut solliciter un professionnel en Growth Hacking pour rédiger le mail de prospection. C’est une méthode remarquable consistant à activer la croissance d’une société. Le but est de transmettre la bonne information aux bonnes personnes. Mais il faut passer par deux étapes pour réussir la campagne. D’abord, il est capital de définir la cible en posant les bonnes questions. On souhaite s’adresser à quel type d’industrie (client buyer) ? A quel genre de personne (client persona) est destiné le message? Ensuite, on doit avoir le maximum de renseignements sur l’environnement. Le B2B est une communication interentreprises tandis que le B2C s’adresse aux consommateurs. En somme, s’informer les destinataires permet de concevoir un e-mail de qualité. Cela se traduit par un contenu clair, courtois, lisible et passionnant.

Bien placer le CTA

Après avoir définit la cible, il est important de fournir un contenu exceptionnel. Selon les enquêtes, les français envoient et reçoivent plus d’un milliard d’e-mail quotidiennement. Alors, il ne faut jamais écrire à tort et à travers. En effet, les gens risquent d’envoyer les prospectus inappropriés dans le Spam. Par conséquent, on doit présenter un message lisible, courtois et incitant à faire une action. Dans ce registre, il est conseillé de bien positionner le CTA ou Call To Action. C’est une technique qui consiste à aider le prospect à s’informer davantage. Pour cela, il est pratique de placer un bouton cliquable. Il est aussi possible de mettre un lien dans le corps du texte. D’un autre côté, on peut informer le lecteur avec des coordonnées (réseaux sociaux, site internet, téléphone, adresse…). En résumé, un bon mail de prospection doit contenir un CTA intuitif, convivial et captivant.

Utiliser des contenus personnalisés et innovants

On conseille aux particuliers et professionnels d’innover constamment les stratégies. D’ailleurs, le monde informatique évolue à grande vitesse. Aussi, il est indispensable de ne pas se reposer sur ses lauriers. On peut mettre en pratique quelques stratégie dans le but d’obtenir le maximum de prospects. Par exemple, il intéressant d’utiliser des messages personnalisés. On adresse le mail de prospection au nom du destinataire ou de la société. De cette manière, la personne se sent valorisée. Par conséquent, elle aura envie d’ouvrir l’e-mail. Ensuite, on doit écrire un objet court mais très informatif. Le titre d’un mail de prospection devrait être composé de 6 mots au maximum. En outre, on communique en visant plusieurs buts. Entre autres, activer la croissance, retenir l’attention ou encore engager le prospect. Il en est de même pour l’ouverture du client. Quel que soit la finalité, il est avantageux de communiquer correctement.

La communication digitale, un atout pour la visibilité des entreprises lyonnaises
Quels sont les avantages d’acheter des likes sur Instagram ?